complaisance


complaisance

complaisance [ kɔ̃plɛzɑ̃s ] n. f.
• 1361; de complaire
1Disposition à acquiescer aux goûts, aux sentiments d'autrui pour lui plaire. amitié, bienveillance. Faire qqch. avec complaisance, par complaisance. Attendre qqch. de la complaisance de qqn. J'abuse de votre complaisance. Montrer de la complaisance pour, à l'égard de qqn. amabilité, civilité, empressement, serviabilité. Auriez-vous la complaisance de m'ouvrir la porte ? obligeance.
2Péj. Attitude d'une personne qui laisse faire, acquiesce pour ne pas déplaire à qqn. Une basse complaisance. servilité. Une coupable complaisance ( complicité, indulgence) . « La plupart des amitiés ne sont guère que des associations de complaisance mutuelle » (R. Rolland).
Loc. adj. DE COMPLAISANCE. Sourire, rire de complaisance, en vue de plaire, de se montrer poli; peu sincère. — Spécialt Billet, effet de complaisance : billet, effet fictif que l'on signe pour obliger qqn. Certificat de complaisance, délivré à une personne qui n'y a pas droit. — Mar. Pavillon de complaisance.
3Littér. Acte fait en vue de plaire, de flatter ou de ne pas déplaire. De basses complaisances. Mod. Les complaisances d'un mari ( complaisant) .
4Sentiment dans lequel on se complaît par faiblesse, indulgence, vanité. contentement, délectation , 1. plaisir, satisfaction. S'étendre sur un sujet avec complaisance. Montrer de la complaisance envers qqn, envers soi-même. S'écouter, se regarder avec complaisance : être content, satisfait de soi. ⇒ autosatisfaction, orgueil, vanité.
⊗ CONTR. Dureté, sévérité.

complaisance nom féminin (latin ecclésiastique complacentia) Disposition d'esprit de celui qui cherche à faire plaisir en s'adaptant aux goûts ou aux désirs de quelqu'un : Il m'a écouté avec beaucoup de complaisance. Indulgence excessive et souvent blâmable : La grande complaisance d'un père envers ses enfants. Satisfaction personnelle allant jusqu'à la fatuité : S'écouter avec complaisance.complaisance (citations) nom féminin (latin ecclésiastique complacentia) Térence, en latin Publius Terentius Afer Carthage vers 185-159 avant J.-C. La complaisance fait les amis, la franchise engendre la haine. Obsequium amicos, veritas odium parit. L'Andrienne, I, 1complaisance (expressions) nom féminin (latin ecclésiastique complacentia) Avoir des complaisances, en parlant d'une femme, accorder ses faveurs à un homme. Certificat, attestation de complaisance, délivrés sans aucun motif valable, uniquement pour lui faire plaisir, à quelqu'un qui n'y a pas droit. Complaisance somatique, facilité avec laquelle un organe ou une fonction se prête à être le support d'une conversation hystérique ou d'une somatisation. De complaisance, qui est fait ou manifesté par politesse, mais qui n'est ni vrai, ni profond, ni ressenti. Effets ou papiers de complaisance, synonyme de effets ou papiers de cavalerie. Par complaisance, par politesse, pour être simplement agréable à quelqu'un. Pavillon de complaisance, nationalité fictive donnée par un armateur à un navire pour échapper au fisc de son pays. ● complaisance (synonymes) nom féminin (latin ecclésiastique complacentia) Disposition d'esprit de celui qui cherche à faire plaisir en...
Synonymes :
- bonté
- prévenance
- serviabilité
Contraires :
- cruauté
- dureté
- sécheresse
Satisfaction personnelle allant jusqu'à la fatuité
Synonymes :
- délectation
Contraires :
- animosité
- hostilité
Effets ou papiers de complaisance
Synonymes :

complaisance
n. f.
d1./d Disposition à se conformer aux goûts, à acquiescer aux désirs d'autrui. Il a eu la complaisance de me prévenir.
d2./d Péjor. Acte peu probe, comportement à caractère servile, adopté dans le seul but de plaire. Il a réussi grâce à ses complaisances.
Attestation, certificat de complaisance, délivré à qqn pour lui permettre d'obtenir des avantages et contenant des déclarations inexactes.
Pavillon de complaisance.
d3./d Péjor. Sentiment de satisfaction dans lequel on se complaît par vanité. Vanter ses actes avec complaisance. Se juger avec complaisance.

⇒COMPLAISANCE, subst. fém.
A.— [Avec une idée d'intérêt porté à autrui]
1. Désir de faire plaisir, d'être agréable, de rendre service à autrui. Théopompe est tout miel. Sa complaisance est infatigable (DURANTY, Le Malheur d'Henriette Gérard, 1860, p. 64) :
1. ... je te défierais de voir une meilleure compagnie que celle que tu trouves chez toi, et que si j'accepte la complaisance comme un bienfait, c'est parce que je trouve du plaisir à la reconnaissance : ...
Mme DE STAËL, Lettres de jeunesse, 1786, p. 81.
2. Soins attentifs, délicatesses. Il semblait jaloux des mille complaisances que Sophie avait pour le professeur (CHAMPFLEURY, Les Souffrances du professeur Delteil, 1855, p. 178) :
2. Et vous, Mathilde, je vous recommande la reine; entourez-la de soins, d'égards et de complaisances; ne lui refusez jamais rien, ...
Mme COTTIN, Mathilde, t. 1, 1805, p. 188.
[Dans des formules de politesse] Gentillesse, bonté, amabilité. Par complaisance, de complaisance, avoir la complaisance de, abuser de la complaisance de qqn. Il avait même, après la classe, la complaisance de me relire mon grec, que je n'aurais jamais pu faire sans cela (MICHELET, Mémorial, 1822, p. 203).
Rem. Au plur., style biblique. Affection, amour de Dieu (cf. Lar. Lang. fr.) :
3. — « Je vous apporte un message de paix, dit Gabriel avec un sourire : l'homme est toujours l'objet des complaisances de l'éternel; ... »
CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 2, 1810, p. 234.
3. Spécialement
Attestation, certificat de complaisance. Attestation, certificat délivrés illégalement à une personne qui n'y a pas droit.
Billet, effet de complaisance. Effets souscrits par lesquels on se déclare fictivement le débiteur de quelqu'un :
4. Je songeai alors que mon père avait à Courbevoie un marchand de vins (...) chez lequel il escomptait quelquefois des billets de complaisance, quand il avait besoin d'argent.
P. LÉAUTAUD, Amours, 1906, p. 241.
4. P. méton. Péj., le plus ordinairement au plur. Actes d'indulgence et de soumission blâmable :
5. C'était le temps que pesaient sur le Parlement, sur les ministres, sur la presse, des soupçons indéfiniment renouvelés de corruption, de collusion, de vénalité ou de complaisances illicites.
VALÉRY, Degas, danse, dessin, 1936, p. 92.
En partic. [En parlant d'une femme] Avoir des complaisances pour qqn. Accorder ses faveurs à un homme :
6. Bien que laide, elle [Mlle Rouzaire] avait eu, disait-on, des complaisances pour l'inspecteur primaire, le beau Mauraisin, ce qui assurait son avancement.
ZOLA, Vérité, 1902, p. 12.
B.— [Avec une idée d'intérêt porté à soi] Délectation, contentement, satisfaction :
7. La complaisance, la satisfaction d'un Rousseau à être lui-même, voilà peut-être le sentiment le plus éloigné du chrétien.
MAURIAC, Trois grands hommes devant Dieu, 1947, p. 69.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 « acte destiné à complaire » (ORESME, Eth., IV, 18 ds GDF. Compl.); 1668 basse complaisance (BOILEAU, Sat. IX ds LITTRÉ); fin XVIIe s. relig. plur. objet de complaisances [de Dieu] (BOSSUET, Hist., II, 4 ds LITTRÉ); 2. 1616 « action de se complaire à quelque chose » (ST FRANÇOIS DE SALES, Amour de Dieu, V, 7 ds HUG.). Empr. au lat. chrét. complacentia « volonté de complaire ». Fréq. abs. littér. : 1 604. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 571, b) 1 992; XXe s. : a) 1 971, b) 2 373.

complaisance [kɔ̃plɛzɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1361; du p. p. (complaisant) de complaire.
1 Disposition à s'accommoder, à acquiescer aux goûts, aux sentiments d'autrui pour lui plaire. Amitié (cit. 4), bienveillance. || Bonté (cit. 3), charité et complaisance. || Attendre qqch. de la complaisance de qqn. || Montrer de la complaisance. Amabilité, civilité, empressement, serviabilité. || Faire une chose avec complaisance, par complaisance. Politesse. || La politesse donne l'apparence (cit. 20) de la complaisance. || Auriez-vous la complaisance de (et inf.) … ? Obligeance. || Abuser de la complaisance de qqn. || Se plier par complaisance au désir de qqn. Céder. || Une basse complaisance. Servilité. || Complaisance indulgente. || Une complaisance empreinte de condescendance. || Complaisance humble et soumise. Déférence. || Il a trop de complaisance à l'égard de cet incapable.Complaisance pour, à l'égard de qqn.
1 (…) pour moi, je tiens qu'il faut avoir une complaisance mutuelle, et qu'on ne se doit point marier pour se faire enrager l'un l'autre.
Molière, le Mariage forcé, 2.
2 Je refuse d'un cœur la vaste complaisance
Qui ne fait de mérite aucune différence (…)
Molière, le Misanthrope, I, 1.
3 J'attends du moins, j'attends de votre complaisance
Que désormais partout vous fuirez ma présence.
Racine, Mithridate, II, 6.
4 Je feignis pourtant, par complaisance, d'ajouter foi à tout ce que me dit mon maître (…)
A. R. Lesage, Gil Blas, IV, VII.
5 Il est bon d'avoir votre suffrage, mais je veux l'avoir par la force de la vérité, et je ne vous prierai pas même d'avoir la plus légère complaisance.
Voltaire, Lettres à Mme du Deffand, 30 juil. 1773.
6 Elle n'a point mauvais cœur, c'est moi qui vous le dis; à preuve qu'elle a souvent gardé mes petits enfants aux champs avec elle, par pure complaisance, quand ma fille était malade (…)
G. Sand, la Petite Fadette, XXIV, p. 168.
7 La plupart des amitiés ne sont guère que des associations de complaisance mutuelle, pour parler de soi avec un autre.
R. Rolland, Jean-Christophe, t. III, p. 24.
2 (Une, des complaisances).Vx. Acte fait en vue de complaire à qqn. || Lâches complaisances. || De basses complaisances.
8 Traître, pour les Romains tes lâches complaisances
N'étaient pas à mes yeux d'assez noires offenses.
Racine, Mithridate, III, 1.
Mod. || Avoir des complaisances pour un homme. Faveur, galanterie. || Complaisance d'un mari qui ferme les yeux sur l'inconduite de sa femme. Facilité.
9 Cependant, le ménage vivait très heureux, au milieu des bavardages, des histoires qui couraient sur les complaisances du mari et sur les amants de la femme (…)
Zola, Germinal, t. I, III, p. 110.
3 De complaisance. || Sourire, rire de complaisance, en vue de plaire ou, simplement, de se montrer poli; peu sincère.
10 Beaucoup de simagrées dans tout cela. Mon contentement de les revoir est vif; mais je le joue, et mon rire est de complaisance.
Gide, Journal, 15 oct. 1913.
Billet, effet, chèque de complaisance : billet, effet fictif que l'on signe pour obliger qqn, se prêter à un arrangement (couvrir une dette par exemple). || Signature de complaisance. || Certificat de complaisance, délivré dans des conditions illégales, à une personne qui n'y a pas droit.
4 Sentiment dans lequel on se complaît par faiblesse, indulgence, vanité. Contentement, délectation, plaisir, satisfaction. || Parler de qqn avec complaisance, regarder avec complaisance, avec un œil de complaisance. || La mère regarde son enfant avec complaisance.Spécialt. || Complaisance envers soi-même. || S'écouter, se regarder avec complaisance : être content, satisfait de soi. || Étaler ses grâces avec complaisance. Beau (faire le beau, supra cit. 108), orgueil, vanité. || Avoir une grande complaisance pour ce qu'on fait : avoir haute opinion de son mérite.
11 Ne pensez-vous pas que la bonne opinion de soi-même et la complaisance qu'on a pour ses ouvrages, est un des péchés les plus dangereux ?
Pascal, les Provinciales, IX.
12 Madame de Sévigné produisit sa fille à la cour dès qu'elle eut atteint sa seizième année, et se laissa aller avec trop de complaisance peut-être à l'orgueil maternel (…)
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 368.
13 Sans complaisance aucune envers soi-même, insatisfait sans cesse, exigeant jusqu'à l'impossible (…)
Gide, Dostoïevski, p. 61.
14 Vous êtes pleins de complaisance pour vous-mêmes, vous jugez toutes vos abominations avec mansuétude et ravissement.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VI, XIII, p. 406.
CONTR. Dureté, sévérité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • complaisance — COMPLAISANCE. s. f. Douceur, et facilité de caractère, qui fait qu on se conforme, qu on acquiesce aux sentimens, aux volontés d autrui. La complaisance doit être réciproque. Avoir une complaisance honnête, une complaisance raisonnable. Il faut… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • complaisance — Complaisance. s. f. v. Douceur & facilité d esprit qui fait qu on se conforme, qu on acquiesce aux sentimens, aux volontez d autruy. La complaisance doit estre reciproque. complaisance aveugle. complaisance criminelle. une complaisance honneste.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Complaisance — Com plai*sance (?; 277), n. [F. complaisance. See {Complaisant}, and cf. {Complacence}.] Disposition to please or oblige; obliging compliance with the wishes of others; a deportment indicative of a desire to please; courtesy; civility. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • complaisance — 1650s, from Fr. complaisance (14c.), in M.Fr. care or desire to please, from M.L. complacentia (see COMPLACENCE (Cf. complacence)) …   Etymology dictionary

  • Complaisance — (fr., spr. Kongpläsangs), Artigkeit, Gefälligkeit; daher Complaisant (spr. Kongpläsang), dienstfertig …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Complaisance — (franz., spr. kongpläsāngß ), Gefälligkeit, Artigkeit; par c., aus Gefälligkeit; complaisant (spr. sāng), gefällig, artig, dienstfertig …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Complaisance — (frz., spr. kongpläsángß), Artigkeit, Gefälligkeit; complaisant (spr. sáng), gefällig, dienstbeflissen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • complaisance — index consideration (sympathetic regard), courtesy, deference Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • complaisance — [n] agreeableness accommodativeness, acquiescence, compliance, courtesy, deference, friendliness, kindness, obligingness, politeness, respect; concept 633 Ant. antagonism, disagreeableness, discontent, dissatisfaction, obstinancy …   New thesaurus

  • complaisance — [kəm plā′zəns, kəm plā′səns; ] also [ käm′plə zans΄] n. [Fr < COMPLAISANT] 1. willingness to please; disposition to be obliging and agreeable; affability 2. an act or instance of this …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.